Mikati from Dar ElFatwa: Premiership vacuum not permissible, my candidacy currently out of question
2 Photos
Print


Mikati: les propos sur la tenue de séances législatives en l’absence d’un pouvoir exécutif ne sont pas sérieux
Wednesday, Aug 01, 2018

ANI - L'ancien Premier ministre Najib Mikati s'est rendu, ce mercredi, au siège patriarcal estival de Dimane, où il s'est entretenu avec le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi, en présence des députés du bloc du "Centre Indépendant" Jean Obeid, Nicolas Nahhas et Ali Darwiche, et de plusieurs évêques.

S'exprimant par la suite, M. Mikati a affirmé que la formation du gouvernement a été au coeur des discussions.

"Malheureusement, on entend les différentes parties débattre au sujet des quotes-parts et du nombre de ministres qui revient à chaque partie, mais nul n'évoque les compétences et les politiques à suivre à la lumière des grands défis qui attendent le prochain gouvernement", a-t-il regretté.

M. Mikati a ajouté que nul ne pouvait lancer des avertissements au Premier ministre désigné, nommé par une majorité écrasante et qui aspire à former un gouvernement qui soit à la hauteur des défis. "Il est tout à fait naturel que le gouvernement représente toutes les parties politiques", a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, et sur la possible tenue de séances législatives en présence d'un gouvernement démissionnaire, l'ancien Premier ministre a estimé que de tels propos manquaient de sérieux. "Je ne veux pas entrer dans cette polémique parce que je pense que le chef du Législatif Nabih Berri a la sagesse de ne pas évoquer cette question actuellement. Mais en principe, la Constitution assure la séparation des pouvoirs et, par la suite, la tenue de séances législatives en l'absence du pouvoir exécutif signifie un déséquilibre que M. Berri veut éviter à tout prix", a-t-il conclu.

more videos
مقابلة الرئيس نجيب ميقاتي في برنامج «آخر كلمة» على شاشة LBCI